top of page
Search
  • fdenanteuil

Rapport hebdomadaire du 7 janvier 2022


Nouvelles importantes de la semaine


Forte hausse des arrivages de LNG

Les ports de South Hook et Grain (Royaume-Uni), Rotterdam, Fos et Dunkerque reçoivent en ce moment des quantités de LNG proches des records de décembre 2019. Grâce à ces arrivages, le sytème peut tenir encore.

Sur les données préliminaires, il semble que les pays suivants : Chine, Inde, Japon et Taiwan aient tous les quatre légèrement baissé leurs imports depuis le début du mois de janvier d'un facteur entre 10 et 20% par rapport à décembre.

C'est probablement le résultat d'une lutte acharnée sur les prix qui permet à une partie du LNG mondial de revenir vers l'Europe.



Flux de LNG entrant en Europe (en mcm/j)



Gaz russe

Au contraire le gaz russe ne cesse d'être réduit.



Envois de gaz russe en mcm/j ex-Turkstream


Au Kazakhstan, une des chasses-gardées de la Russie, une hausse des prix des carburants (LPG pour le transport) de 100% en 10 mois a conduit à une situation de débordement totale.

A la base, les autorités se plaignaient du fait que :

-le prix du carburant LPG domestique était trop peu cher et ne permettait pas de réaliser de nouveaux investissements pétroliers (marge des oligarques comprise...),

-le prix du carburant LPG domestique était trop bas et conduisait à de nombreux traffics /arbitrages ayant lieu aux frontières avec les pays avoisinants.

Les autorités Kazakhs ont donc créé un système de trading électronique afin d'avoir un prix de marché de référence.

Les prix ont doublé en 10 mois et une révolution s'en est suivie.

Ces incidents au Kazakhstan enlèvent peut-être un peu de pression sur l'Ukraine, c'est un appel à la prudence pour Putin. Ces incidents rappellent que dans un état très répressif avec une population pauvre, la situation politique peut basculer très vite dès que les gens passent sous le seuil du "plus rien à perdre".

Cependant, ces envènements peuvent aussi constituer une tentation sur la question des envois de gaz.

La Russie constate une fois de plus l'impact déstabilisateur surpuissant de la flambée de prix des biens de première nécessité.

Faisant feu de tout bois, Putin se fera donc surement une joie de continuer à déstabiliser l'Europe de cette manière tant qu'il n'aura pas obtenu :

-soit le Nordstream 2,

-soit des territoires supplémentaires Ukrainiens.



ARENH et électricité en France

Des discussions entre EDF et le gouvernement ont lieu en ce moment pour augmenter les volumes et les prix de l'ARENH (plus de volume sous ARENH mais aussi un peu plus cher).

EDF devrait avant tout augmenter sa production nucléaire historiquement faible pour que cette discussion puisse avoir du sens.


Par ailleurs, un projet de loi est en préparation afin d'augmenter le nombre d'heures de fonctionnement autorisées aux centrales à charbon, passant de 700 heures par an à 1000 heures par an.

C'est une petite augmentation d'à peu près 2 semaines, pour le cas où il y aurait 2 semaines de froid.



Stockages de gaz en Europe


Toujours un objectif de fin de saison autour de 15 bcm.

Soulignons une fois de plus la sensibilité du stockage gazier à la situation météo selon les années.




Balances prévisionnelles de gaz


Toujours des déficits en prévision. Nous avons réduit le bandeau orange (Russie) et augmenté la taille du bandeau vert (LNG).




Météo


Pas de signaux particuliers pour le Vortex (jet stream) qui se trouve proche de la normale.


Force du vortex dans l'hémisphère Nord (Nasa)



Au niveau du sol, les signaux sont plutot pour du froid à partir du 13 janvier, avec une haute pression à 1030 hpa au dessus de la France et du Royaume-Uni.



Modèle EC à J+7



On devrait donc avoir des températures plutot proches voire légèrement sous les normales en fin de période de prévision.



Electricité en France


La production des barrages est nettement meilleure qu'en décembre.

La semaine prochaine il y a très peu de vent en France à priori.




Conclusion


Les retours de LNG permettent au système énergétique européen de survivre, pour le moment. Ces retours de LNG ont permis de compenser les nouvelles pertes de gaz russe (+100mcm/j de LNG vs. -100 mcm/j de gaz russe).

La météo et le gaz russe restent 2 sujets d'inquiétude pour la deuxième quinzaine de janvier.


4 views0 comments

Recent Posts

See All

コメント


bottom of page