top of page
Search
  • fdenanteuil

Rapport hebdomadaire du 13 octobre 2023


Nouvelles importantes de la semaine

Gazoduc Finlande-Estonie La Finlande a demandé à l'OTAN d'enquêter sur une mystérieuse fuite de gaz sur le gazoduc sous-marin baltique qui relie le pays avec l'Estonie. Cette explosion réhausse la perception du risque d'explosions de gazoducs norvégiens en mer du Nord cet hiver. carte du "Baltic connector"

Transport de gaz par la Bulgarie La Bulgarie a passé un arrêté ajoutant une taxe de 10 eur/MWh sur le transport de gaz vers d'autres pays. Momentanément, cela a rendu le gaz russe plus cher pour les "amis" de la Russie (Hongrie, Serbie) que le gaz en Europe de l'Ouest. Mais, les prix gaziers européens de l'Ouest se sont réajustés à la hausse et nous sommes même de nouveau à une prime sur les prix pour la Hongrie et la Serbie. La Russie n'est probablement pas très contente de cette décision bulgare. Le Turkstream envoie 40 mcm/j vers la Bulgarie, puis 40% de cette quantité va à la Serbie et le reste va à la Hongrie et un tout petit peu à la Slovaquie. carte du Turkstream

Moyen-Orient Les pertes de vie humaine se comptent en milliers. L'embrasement régional au Moyen-Orient pourrait être fonction du déroulement de l'opération terrestre à Gaza dans les prochains jours. La crainte pour le marché énergétique européen serait par exemple : un hypothétique problème dans le détroit d'Ormuz, si les exportations de LNG du Qatar étaient affectées ; ou encore un arrêt des exports de LNG égyptien. Mais dans ce scénario d'embrasement général, le pétrole iranien serait aussi affecté. Pour le moment, le marché pétrolier n'a presque pas bougé étonnamment. Le marché gazier est monté de 15 euros/MWh, mais le pétrole est presque inchangé sur la semaine.


Météo

Les modèles privilégient l'apparition d'une haute pression Scandinave entraînant un fort vent d'Est en Allemagne. Ce scénario est plutôt baissier pour les températures. Pour les prix : c'est donc plutôt haussier pour le gaz européen; et plutôt baissier pour l'électricité dans le Nord de l'Europe (beaucoup de vent).

carte météo pour samedi prochain

Electricité

En Allemagne (qui devrait affecter les prix en France car la disponibilité nucléaire est bonne), nous avons plusieurs jours à venir où les prix pourraient être à 0, notamment demain.

Perspectives

Dans ce contexte géopolitique très instable, la minimisation des risques est à l'ordre du jour. La semaine prochaine sera la première vraie semaine de chauffe en Europe. Ce sera un test intéressant pour connaitre l'état de la demande gazière des particuliers.

1 view0 comments

Recent Posts

See All

Comments


bottom of page