top of page
Search
  • fdenanteuil

Rapport hebdomadaire du 4 mars 2022


Nouvelles importantes de la semaine

Ukraine-Russie

La Russie a perdu son plan A : Blitzkrieg.

La combinaison : missile Javelin + drone Bayraktar + missile Stinger fait un carnage monumental de véhicules blindés russes.

L'armée ukrainienne inférieure en nombre se bat avec détermination.

Le président ukrainien et son entourage font preuve d'un grand courage, ils n'ont pas fui.

La population ukrainienne est désormais soudée contre un adversaire commun. Les Ukrainiens veulent en finir avec les Russes qui lancent une invasion en plus des 8 ans de guerre.

L'armée russe a bluffé d'une manière invraisemblable sur ses systèmes de brouillage qui ne marchent pas du tout.

L'armée russe a perdu plus d'hommes en une semaine que pendant les deux guerres de Tchétchénie combinées.

La Russie doit désormais passer au plan B; mais au fait quel est le plan B?

Le plan B semble être celui de "faire monter la pression un peu dans tous les sens".

Mais personne ne comprend l'objectif donné, les russes ont reçu un objectif illisible de "dénazification" de l'Ukraine qui rappelons-le a un président juif démocratiquement élu.

Certaines troupes russes tirent sur la population, volent des bouteilles dans les magasins, violent, d'autres prennent une centrale nucléaire en otage ; enfin certaines troupes préfèrent se rendre, écœurées par des ordres incompréhensibles.

Toutes les positions des Russes sont connues et surveillées, l'occident pourrait liquider ces positions depuis le ciel mais préfère laisser cette tâche à l'armée ukrainienne depuis le sol avec équipement occidental.

L'occident ne veut pas être trop visiblement engagé contre la puissance nucléaire russe. Aussi de plus en plus de matériel occidental arrive en renfort discrètement.

C'est donc un processus long puisqu'il faut amener les missiles aux bons endroits au sol mais le résultat sera une immanquable débâcle militaire russe.

La sortie du système Swift empêche l'économie russe de fonctionner, d'ici un mois ou deux il y aura des conséquences graves en termes d'emploi.

Cela aurait pourtant presque pu fonctionner pour la Russie si son partenaire chinois était venu en renfort.

Mais les Chinois ont été très peu convaincus par ce qui ressemble à un flop militaire jusqu'à présent. Ils sont surement déçus, car cela reporte leurs ambitions taïwanaises.

Les banques chinoises mettent donc des restrictions sur les achats d'or et de charbon russe. La Russie est complètement isolée.

La Russie n'a par exemple rempli qu'à 30% son programme de vente de pétrole pour le mois d'avril, normalement on est proche de 100% à cette date.

La Russie se retrouve donc coincée militairement ... et financièrement.

La population russe pourrait se soulever quand elle commencera à sentir les conséquences économiques de cette isolation.

Il reste deux scénarios pour la Russie :

-devenir une nouvelle Corée du Nord,

-ou se débarrasser du chef féodal Vladimir Poutine.


Flux gaziers russes

Les flux gaziers sont beaucoup montés cette semaine depuis la Russie. La Russie a besoin d'argent désespérément.

La France avait demandé à ce que le gaz soit coupé mais certains pays d'Europe centrale sont dépendants à 100% du gaz russe. L'Europe maintient donc les flux gaziers russes.

La Russie essaye encore de faire chanter l'Europe. La Russie continue son énième bluff, cela devient presque une action réflexe d'ailleurs : la Russie a coupé puis rallumé le pipeline gazier Yamal hier.

Cela ressemble à une tentative désespérée pour faire monter les prix du rare produit qu'elle peut encore vendre.

En bleu les flux gaziers russes qui remontent


Conclusion

L'armée russe est bel et bien en train d'être battue en Ukraine.

Les flux gaziers bas vers l'Europe faisaient partie du plan militaire russe.

Quand la Russie aura pris la mesure de sa défaite, le chantage au gaz s'arrêtera. Les 200 euros/MWh paraitront alors bien chers.

La question est de savoir : quand la Russie prendra-t-elle la mesure de sa défaite ?

3 views0 comments

Recent Posts

See All

Comentários


bottom of page