top of page
Search
  • fdenanteuil

Rapport hebdomadaire du 29 avril 2022


Nouvelles importantes de la semaine

Collaboration - ou non avec Gazprom Plusieurs compagnies européennes acceptent d'ouvrir leur compte en roubles à la Gazprombank, notamment : ENI (Italiens), OMV (Autrichiens), Uniper (Allemands). De ce fait, ces compagnies vont à l'encontre : -de leurs propres contrats de gaz signés en euros ou en dollars, -de certaines sanctions européennes contre la Russie. Ces compagnies continuent de recevoir du gaz pour le moment. A l'inverse, la compagnie polonaise nationale PGNiG a refusé ces contraintes fantaisistes de paiement en roubles. La compagnie nationale BulgarGaz a aussi refusé ces contraintes. Le résultat est qu'ils ont été coupés en gaz russe entre le 26 et le 27 avril. Politique allemande Sous pression, le chancelier Scholz a changé son fusil d'épaule, il accepte désormais de livrer des armes lourdes à l'Ukraine. Scholz a aussi prévenu qu'il fallait que l'Allemagne se prépare à une coupure brutale du gaz russe. Mouvements de troupes en Europe de l'Est ? Hier, pendant la visite du chef de l'ONU Gutierres a Kyiv, la ville a été bombardée par la Russie. C'est la provocation de trop. Des explosions suspectes ont aussi eu lieu en Moldavie cette semaine. La Pologne et la Roumanie ont démarré des exercices militaires de très grandes importances à leurs frontières Est. La Pologne et la Roumanie seront prêtes à bondir dans quelques jours s'il le faut. Pour les militaires polonais et roumains, la motivation sera très forte... en cas d'opération de pacification de l'Ouest de l'Ukraine pour les uns et de la Moldavie pour les autres. Des forces importantes de l'OTAN sont prêtes à l'action sur une ligne qui va de la Baltique à la Roumanie, le Royaume-Uni a aussi renforcé le déploiement de ses troupes sur place cette semaine. Embargo pétrolier sur la Russie Les discussions avancent. Mais il faut du temps pour trouver de nouveaux fournisseurs. Aussi, certaines raffineries allemandes sont parfois faites pour traiter seulement une certaine "spécification" de pétrole de type "Oural". Des sanctions européennes contre le pétrole russe devraient être annoncées dans les prochaines semaines. Elles conduiront sans aucun doute à des contre-mesures sur le gaz. Flux gaziers

Records de LNG vers l'Europe, pour compenser la faiblesse du gaz russe.




Stockages de gaz




Prix spot et forward équivalents de gaz

Décote historique des prix du gaz asiatique LNG en vert face aux prix européens en bleu foncé. Ces deux courbes convergent de nouveau à partir de Q1-23.




Balances prévisionnelles de gaz

Toujours des déficits en prévision pour l'hiver prochain à température moyenne des 10 dernières années.



Electricité


Très peu de vent dans les jours à venir pour l'Europe du Nord.

Les prix français spot toujours "marginaux les centrales à gaz CCGT", pas de baisses de prix spot en vue.



Conclusion

Le gaz continue d'être utilisé comme outil de chantage par la Russie.

Les provocations russes s'accumulent, mais plus le temps passe et plus l'Europe sera contrainte de prendre ses responsabilités.

0 views0 comments

Recent Posts

See All

Comments


bottom of page