top of page
Search
  • fdenanteuil

Rapport hebdomadaire du 28 octobre 2022


Nouvelles importantes de la semaine

Douceur La douceur exceptionnelle continue. Selon les dernières prévisions de ce matin, elle devrait même se prolonger de nouveau au mois de novembre. En effet, la basse pression atlantique continue de tourbillonner dans tous les modèles, apportant de l'air marin doux en Europe. A ce rythme, on sera toujours plein à au moins 95% en stockage de gaz européen le 15 novembre.

Prévision "GFS" pour début novembre (carte de l'Europe)




ARENH

Bruno Le Maire a décidé de diminuer le volume subventionné d'électricité ARENH pour 2023 passant de 120 TWh en 2022 à 100 TWh pour l'an prochain.

Cela compliquera la tâche des industriels français.



Subventions et plafonds de prix

Dans cette situation de prix chers (sauf en spot bien sûr), les états souhaiteraient instaurer des plafonds de prix de l'énergie, quitte à payer la différence entre le prix de marché et le plafond de prix.

Néanmoins, on a vu que chaque état avait une situation financière très différente, ce que l'Allemagne peut faire, l'Angleterre ne le peut pas forcément.

On a assisté dans les semaines précédentes à des drames politiques au Royaume-Uni autour d'un budget qu'il n'était pas possible de boucler.

Une des raisons (entre autres) du déficit budgétaire était les subventions des prix de l'énergie, l'Angleterre n'a pas les moyens de se permettre ces subventions, mais l'Allemagne si.

L'Angleterre n'est certes plus dans l'UE, mais on voit que les situations individuelles des états sont toutes très différentes.

Les discussions pour arriver à des décisions au niveau européen continuent donc de patiner.


Stockages gaziers


Situation très bonne et qui devrait rester excellente.




Balances prévisionnelles de gaz


Selon nos modèles, ça devrait "passer" sans problème pour un hiver normal ou bien doux.




Prix historiques et "forward"


Quand les prix baissent en spot, ils semblent marquer un ralentissement autour des niveaux de "switching" charbon-gaz de l'Allemagne : entre 30 et 70 euros/MWh.

C'est surtout l'Allemagne qui dispose de cette capacité de "switching" (voir courbe de prix en jaune ci-dessous).

Plus loin sur la courbe, les prix de l'été 2023 se maintiennent à 130+ eur/MWh, traduisant des peurs sur le remplissage du stockage pour l'hiver 2023.





Electricité en France


Une fois de plus, la France s'en sort sans trop de dégâts sur l'électricité, malgré l'étonnante disponibilité nucléaire.

29 GW de nucléaire fin octobre, du jamais vu (...depuis au moins l'an 2000).




Perspectives


Notre analyse fondamentale nous indique que le système gazier devrait pouvoir tenir le choc en Europe cet hiver.

Par ailleurs, en lisant les résultats de certaines compagnies industrielles pour le Q3-2022, il semblerait que ceux qui le pouvaient ont fait un grand effort de couverture en avance.

En conséquence, la prime de risque devrait continuer à baisser graduellement sauf problème de froid ou coupure des flux ukrainiens.

2 views0 comments

Recent Posts

See All

Comments


bottom of page