top of page
Search
  • fdenanteuil

Rapport hebdomadaire du 28 juillet 2023


Nouvelles importantes de la semaine

Taux directeurs Les taux directeurs des banques centrales américaines et européennes ont été relevés encore de 0.25%. Le président de la Fed a indiqué que cette hausse pourrait réduire un peu l'activité économique mais que c'était une décision nécessaire pour lutter contre l'inflation. Différence de demande entre Europe et marchés émergeants La demande d'électricité et de gaz reste très basse en Europe. Au contraire : l'Inde, la Corée et la Chine continuent de connaître des hausses notables de demande. Par exemple, nous avons en Inde une hausse de demande d'électricité de 7-8% par rapport à l'an dernier et cela continue.



La demande pétrolière est aussi très soutenue : les prix du brut, les cracks de Gasoil, les marges de raffinage sont en hausse partout.


Températures

Nous avons connu des températures proches des records en Europe du Sud en juillet.

A l'inverse, nous devrions avoir les températures les plus basses depuis plus de 5 ans en Europe de l'Ouest au début du mois d'août.


Ukraine


Une contre-offensive ukrainienne de grande ampleur semblerait en cours. L'intensité du conflit remonte fortement. Le risque pour les infrastructures gazières remonte aussi.

A partir d'août, on devrait avoir des flux gaziers inversés à Velke Kapusany (point frontière UA-SK) : l'Ukraine va importer un peu de Slovaquie afin de remplir ses stockages qui sont à seulement 25% de leur capacité.


Balances prévisionnelles de gaz


Nous continuons d'anticiper des surplus pour le mois d'août ; septembre devrait être à l'équilibre.

Comme vous pouvez le voir en rouge, la demande de gaz en Europe reste très faible.




Electricité court terme


Nous devrions avoir des prix très faibles la semaine prochaine en France.

Nous serons à des niveaux "marginal nucléaire". Les centrales nucléaires françaises devront moduler leur puissance à la baisse.

Il ne devrait pas y avoir non plus de débouchés intéressants en Allemagne où les prévisions éoliennes sont élevées.





Perspectives

Nous sommes plutôt haussiers pour les produits énergétiques "mondiaux" (pétrole, gaz pour les mois d'hiver) et plutôt baissiers pour les produits énergétiques spécifiquement européens (court terme gaz UE, court terme électricité UE, marché européen du CO2).

Cela pourrait se traduire par une situation de "contango" encore plus forte pour les courbes à terme d'électricité et de gaz en Europe.


0 views0 comments

Recent Posts

See All

Commentaires


bottom of page