top of page
Search
  • fdenanteuil

Rapport hebdomadaire du 20 mai 2022


Nouvelles importantes de la semaine

Centrales nucléaires EDF / rapport de l'ASN Le directeur de l'ASN a présenté son bilan 2021 au Sénat le 17 mai. Fin 2021, EDF a détecté des fissurations de corrosion sous contraintes sur des circuits directement raccordés au circuit primaire principal de plusieurs réacteurs nucléaires. Selon l'ASN il y aura de très importants travaux de réparation liés à ces microfissures. Les microfissures sont évidemment là, à n'en pas douter. Mais, ce qui demeure très subjectif c'est l'appréciation du risque. Pour mesurer l'ampleur des microfissures il faut normalement arrêter les réacteurs et faire une découpe de la tuyauterie. Mais lors de son intervention, le directeur de l'ASN a dû concéder qu'EDF pourrait -dans la 2ème partie de l'année- réaliser des échantillonnages par ultra son : c'est-à-dire sans découpe. Cela permettrait une évaluation rapide, légère et efficace du risque lié à ces microfissures. Au lieu de démonter le circuit puis de le remonter, on pourrait simplement faire passer une machine à ultrasons qui donnerait vite le verdict. Cette nouvelle méthode de contrôle serait mise en place en deuxième partie de l'année. L'analyse par ultrasons de ces fameuses microfissures d'EDF pourrait profondément changer la donne actuelle. Paiement du gaz russe de fin mai Les Européens ont en général décidé de payer les montant dus en euros à Gazprombank, à charge de la structure Gazprom de faire la conversion nécessaire en roubles. Les Européens ne veulent pas entendre parler de cette micro étape de conversion des euros en roubles. Pour les européens -et comme indiqué dans les contrats- payer en euros ou en dollars vaut déjà quittance finale du gaz. Tous les scénarios sont possibles mais on pense que globalement : -les grandes compagnies gazières des pays très dépendants du gaz russe paieront selon toutes les demandes russes et le gaz continuera d'arriver ; comme l'Italien ENI par exemple, -les plus petites compagnies ou les compagnies des pays en fort désaccord avec la Russie seront peut-être coupées en gaz ; Gasum en Finlande par exemple ne recevra plus de gaz russe dès demain matin. CO2 La commission européenne a décidé de vendre pour 20 milliards d'euros de contrats de CO2 en plus. Une fois de plus, cela montre que le Commission européenne a surtout comme objectif de gérer le prix du CO2 plutot que le volume net d'emissions de gaz à effet de serre en Europe.

Flux gaziers

Malgré la prime exceptionnelle des prix du gaz européen sur le LNG international, le rythme des arrivages de gaz LNG en Europe baisse. Il n'y a visiblement plus de gaz supplémentaire à vendre en Asie. Nous revoyons donc un peu à la baisse nos hypothèses sur les arrivages de gaz LNG en Europe pour les prochains mois.



Stockages de gaz

Un peu plus de 40% de remplissage en Europe.



Prix historiques et forward


La prime du gaz européen sur le gaz LNG se maintient.

Avec le déconfinement chinois possible, c'est peut-être le gaz asiatique qui va monter, plutôt que le gaz européen qui va baisser.




Balances prévisionnelles gazières


Des déficits anticipés l'hiver prochain aux températures normales des 10 dernières années.




Electricité à court terme


Malgré un potentiel renouvelable correct la semaine prochaine, les prix en Europe restent marginaux "centrales thermiques", ils devraient rester soutenus.


En vous souhaitant un excellent week-end,

5 views0 comments

Recent Posts

See All

Comments


bottom of page