top of page
Search
  • fdenanteuil

Rapport hebdomadaire du 2 Septembre 2022


Nouvelles importantes de la semaine

Contre-offensive ukrainienne Les Ukrainiens ont lancé leur contre-offensive en direction de Kherson. Il règne un silence un peu inhabituel sur le déroulement des opérations. Après l'avantage ukrainien à Kiev en février et en mars, après l'avantage russe dans le Donbass depuis juin, ce qui se passe actuellement est à suivre. Réformes de marché Beaucoup de politiciens aimeraient attribuer la flambée des prix au "marché". Mais le véritable problème est qu'il manque tout simplement 300 mcm/jour de gaz russe. Madame Von der Leyen souhaite des réformes du "marché". Mais c'est probablement une mouture assez réduite de réformes qui risque de ressortir de ses discussions. Quelques pistes de réflexions sont envisagées : -limiter les marges des centrales électriques qui ne fonctionnent pas avec du gaz, lorsqu'elles sont offertes dans le mécanisme spot d'électricité, -diminuer la demande, ce qui représente surtout une prise de conscience du fait qu'il manque de l'énergie, -limiter le prix payé à la Russie pour son gaz. Réponse de la Russie à Madame Von der Leyen La Russie a fait savoir à l'Europe qu'elle n'enverrait pas de gaz du tout vers l'Europe si on lui imposait un tarif plafonné hors marché. En attendant une coupure totale, le Nordstream 1 doit revenir demain matin en fonctionnement partiel à 20%.

Stockages de gaz


Certains pays ont leurs stockages pleins en gaz comme la Pologne, l'Espagne, l'Angleterre. D'autres pays ont leurs stockages presque pleins comme la France, la Belgique. Cela amène donc des décrochages des prix spot en Europe de l'Ouest (France, Belgique, Angleterre) par rapport aux prix Hollandais ou bien Allemands où il reste de la place en stockage. Globalement le système gazier fonctionnait avec du gaz allant de l'Est à l'Ouest de l'Europe dans le passé, or c'est le contraire qui se produit désormais, le LNG remplace le gaz russe.




Prix de l'électricité spot et forward


On reste à des prix qui devraient entraîner une forte destruction de demande.

En Allemagne, il semble que la destruction de demande soit déjà de l'ordre de 8% pour l'électricité par rapport à l'an dernier.


Electricité en France


Malgré une prime considérable en forward, le plus souvent, la prime de la France sur les autres marchés s'affaisse en spot.

Par exemple, jusqu'à hier soir, le week-end français en électricité traitait à 500 euros pour livrer finalement au moins 120 euros/MWh plus bas demain et après-demain.

Sauf évènement météo, la prime de l'électricité en France devrait continuer de baisser.




Perspectives


La Russie continue à rationner l'Europe en gaz. Même si le Nordstream 1 semble revenir demain en partie, il pourrait de nouveau être coupé.

Une phase importante de la guerre en Ukraine se déroule actuellement, à suivre.


2 views0 comments

Recent Posts

See All

コメント


bottom of page