top of page
Search
  • fdenanteuil

Rapport hebdomadaire du 1er septembre 2023


Nouvelles importantes de la semaine


Grèves chez Chevron en Australie Les travailleurs pétroliers chez Chevron des terminaux de Gorgon et de Wheatstone devraient mener des grèves industrielles limitées (arrêts de travail partiels et limitations de capacité) à partir du 7 septembre et jusqu'au 14 septembre. Près de 500 membres de l'Offshore Alliance participent à cette action. Les travailleurs demandent des conditions au moins aussi avantageuses que chez Woodside. Chevron semble plutôt en train d'accepter les demandes des travailleurs, de mauvaise grâce et en faisant trainer le processus. Wopke Hoekstra, nouveau commissaire européen à l'action climatique Le chrétien-démocrate, âgé 47 ans, ancien ministre des Finances des Pays-Bas, a travaillé plusieurs années chez le pétrolier Shell et le cabinet de conseil McKinsey. Ce matin Wopke Hoekstra a d'ores et déjà démissionné de son poste de ministre des Affaires étrangères néerlandais. Nombreux sont ceux qui le voient comme l'anti-Timmermans par excellence. Certaines ONG n'apprécient pas du tout. Mais Bruxelles se veut rassurante, indiquant que les ambitions environnementales et climatiques de l'UE resteront inchangées. En réalité, nous pensons que face aux coûts des politiques vertes, les lobbys industriels européens ont imposé leur candidat Hoekstra. Nous pensons que Monsieur Hoekstra fera marche arrière sur certaines des contraintes les plus extrêmes pour les industriels, un peu comme au Royaume-Uni en début d'année. Les mécanismes de marché du CO2 ne devraient pas être remis en cause, néanmoins on peut s'attendre à une augmentation des ventes de quotas. Cela pourrait faire baisser les prix du CO2. Aussi, le mécanisme CO2 actuel des grands industriels pourrait être doublé d'un mécanisme CO2 pour les transports. Les rumeurs circulent sur un prix du CO2 à 45 eur/T pour ce deuxième marché. 45 eur/T, c'est un prix vers lequel le marché EU ETS actuel pourrait tendre si -comme au Royaume-Uni- de nouveaux contrats de CO2 sont vendus aux enchères sous l'influence de Monsieur Hoekstra... à suivre... Ventes de CO2 Comme le montre notre graphique ci-dessous, les ventes de CO2 aux enchères en août ont été environ deux fois plus faibles que lors des autres mois de l'année. Mais nous sommes à un point d'inflexion. En effet à partir de septembre, nous avons une forte augmentation avec trois millions de tonnes de CO2 en moyenne par jour mises en vente.




Balances prévisionnelles de gaz


Nous pensons que le système est relativement équilibré à court terme.

Mais attention, car nous risquons de retrouver les stockages de nouveau à des records l'été prochain.

Nous surveillerons donc de près le rythme de soutirage en début d'hiver.




Electricité

Quelques petits délais de quelques jours pour les retours de centrales nucléaires françaises de septembre.

Ces délais ne sont pas annonciateurs de problèmes majeurs.

Bien au contraire, ils indiquent en général qu'EDF finit de s'occuper des menus détails permettant le redémarrage serein des capacités nucléaires.




Perspectives

L'augmentation des ventes aux enchères de CO2 à partir de ce mois de septembre 2023 et la nomination d'un "anti-Timmermans" (comme nouveau Commissaire européen aux affaires climatiques) permettent d'envisager des baisses de prix du CO2.

2 views0 comments

Recent Posts

See All

Comments


bottom of page