top of page
Search
  • fdenanteuil

Rapport hebdomadaire du 1er avril 2022


Nouvelles importantes de la semaine


Paiement du gaz en rouble

Poutine a signé un décret pour mettre en place un système de paiement du gaz russe en roubles : -illustré par un exemple-

  • Engie reçoit pour 1 milliard d'euros de gaz russe physique,

  • puis Engie doit prendre et échanger 1 milliard d'euros contre 100 milliards de roubles à la Gazprombank (une des seules banques sans sanction),

  • enfin Engie devrait déposer ces 100 milliards de roubles sur le compte de Gazprom en quittance du gaz reçu.

Ce système pose de nombreux problèmes :

  • quel taux de change serait utilisé par la Gazprombank?

  • que se passerait-il pour des clients n'ayant pas le droit -à cause des sanctions- de commercer en roubles ?

  • la Russie pourrait-elle geler à vue certains avoirs des comptes en roubles ?

  • mais surtout, une fois mis en place, la Russie pourrait faire absorber Gazprombank par une grande banque russe sous sanction comme Sberbank, pour forcer les Européens à "désanctionner" Sberbank.

En apparence, ce mécanisme ne présente pas un trop grand intérêt pour la Russie car les roubles vendus par Gazprombank seraient reçus le lendemain par Gazprom : la main gauche donnant à la main droite.

Cependant cette mesure donne de la flexibilité à la Russie pour noyer ses clients dans des contrariétés imprévues.

Vite ! L'Acheteur Unique Européen ! C'est notre plus fort levier de négociation.

Les négociations individuelles avec Gazprom risquent d'être une perte de temps.


Ukraine-Russie

La Russie recentre son activité militaire sur l'Est de l'Ukraine.

Les Russes ont absolument besoin de s'emparer de Marioupol pour couvrir les traces de leurs crimes de guerre.

La bataille de Marioupol semble plutôt avancer dans le sens des Russes qui y mettent les grands moyens, il ne resterait que l'usine d'acier (très grande) aux mains de l'Ukraine.

Marioupol finira par tomber aux mains russes vraisemblablement. Ce serait leur première victoire militaire d'importance.

L'Ukraine aurait bombardé un dépôt de mazout à Belgorod sur le territoire russe ce matin, cela risque d'être utilisé comme une excuse par les Russes pour envenimer encore la situation.


Poutine a signé un décret de conscription des jeunes hommes russes de 18 à 27 ans qui n'ont ni diplôme d'études supérieures ni enfants à charge.

Poutine chercherait à recruter 130 000 soldats de cette manière.

Au vu de la pyramide des âges russe, avec si peu de jeunes de 18 à 27 ans, cette mesure risque d'être profondément impopulaire.

La conscription pourrait être le tournant vers la méfiance de la population russe vis à vis de Poutine.


Face aux perspectives d'aggravation brandies par les Russes, la question se pose donc de savoir si l'Ukraine devrait essayer d'obtenir un accord de paix.

Mais comme l'a rappelé Madame Nuland cette semaine, il est assez rare qu'un accord de paix soit obtenu quand les parties sont encore en train de se tirer dessus.

Tant qu'il n'y aura pas de réel cessez le feu, il n'y aura probablement pas de vraie discussion de paix.



Balances prévisionnelles de gaz


La question du paiement en rouble montre que les Russes veulent :

  • vendre du gaz,

  • contrarier leurs clients au maximum.

Par conséquent nos hypothèses sont celles de flux pipeline autour de 280 mcm/j depuis la Russie vers l'Europe (hors Turkstream), en ligne avec l'état actuel.

Avec ces hypothèses il y a toujours des déficits en prévision.



Electricité court terme


Comme nous l'avions signalé la semaine passée, les prix étaient très élevés pour le spot électricité en France ces 3 derniers jours, la France a eu besoin d'importer beaucoup.

Le problème se présente de nouveau lundi avec une forte demande et une très faible disponibilité nucléaire. Néanmoins le vent important pourrait sauver le système électrique français lundi. Le prix de 800 eur/MWh pour lundi en France semble bien trop élevé.




Conclusion


La guerre en Ukraine risque de durer encore longtemps.

Poutine cherche à vendre son gaz le plus cher possible tout en contrariant et en divisant l'Europe au maximum.

Vite : L'Acheteur Unique Européen de gaz !

0 views0 comments

Recent Posts

See All

Comments


bottom of page