top of page
Search
  • fdenanteuil

Rapport hebdomadaire du 16 juin 2023


Nouvelles importantes de la semaine

Forte volatilité La volatilité peut sembler extrême, nous pensons qu'elle est surtout liée : -aux achats ou non de gaz de la part des pays émergeants, -aux annonces norvégiennes de la semaine. En effet, en dessous d'une fourchette de prix autour de 37-40 eur/MWh, le gaz devient moins cher que le gasoil type "Singapour gasoil". On le voit sur la courbe en bleu clair "Sing equivalent". Mais au-dessus de cette fourchette de prix, à l'inverse, la demande des pays émergeants semble plus faible. Nous ne pensons que la volatilité de cette semaine soit liée aux risques sur les infrastructures, ce risque ne semble pas encore trop pris en compte. L'Inde, l'Indonésie, le Pakistan étaient acheteurs de LNG depuis un mois, mais nous avons entendu hier dans le marché de brokers qu'il n'y avait plus vraiment d'intérêts acheteurs de LNG une fois que les prix ont franchi les 40 eur/MWh en spot. Cela semble conforter l'idée que le niveau équivalent d'énergie gasoil (Energy-level!) est un niveau important pour le marché. Dans la configuration actuelle, c'est le LNG qui fait le prix en Europe et il semblerait que les pays émergeants soient en train de "faire le prix" court terme par des achats opportunistes très sensibles aux prix vs. gasoil. Prix spot et forward de gaz (en bleu clair le prix équivalent gasoil en Asie)


Avec l'effondrement des prix aujourd'hui, nous pensons que les acheteurs des pays émergeants reviendront à l'achat.


Annonces norvégiennes

La Norvège a étendu ses maintenances de mi-juin à début juillet.

Les maintenances supplémentaires semblent être de l'ordre de 2 bcm : 100 mcm/jr x 20 jours.


Capacité indisponible depuis la Norvège en mcm/jr.

Avec la Norvège, il est toujours impossible de savoir ce qui est de l'ordre du contrôle de prix de marché (après une baisse de 90% des prix) et ce qui est de l'ordre du problème purement technique.


Production de gaz en Hollande

Une accélération de la fermeture du champ gazier Groningen est à l'étude, le gouvernement hollandais devrait se prononcer dans les prochains jours.

Il s'agit simplement d'un avancement de calendrier de quelques mois concernant une décision déjà prise de fermeture du champ gazier.

Cette décision est motivée par des tremblements de terre autour du champ, dans une zone densément peuplée.


Ukraine

D'après l'agence Reuters, l'Ukraine aurait essayé d'attaquer un navire russe qui patrouillait lors d'une inspection du Turkstream.

Attention car l'Ukraine va peut-être avoir besoin d'aide supplémentaire de la part des pays de l'OTAN si elle veut mener une action concluante contre la Russie.

Les risques liés aux infrastructures en zone de conflit sont bien réels.

Il est toujours difficile pour le marché de "pricer" des risques binaires sur l'infrastructure.

Nous pensons que la prime de risque du gaz pour livraison cet hiver pourrait monter.

Si le gazoduc de Soudja explose, les prix monteront immediatement d'au moins 30 eur/MWh.


Stockages gaziers en Europe

Nous sommes à 75% de remplissage des cuves.

Au vu de ce remplissage, au vu des risques concernant les infrastructures gazières, nous pensons que le spread gaz Hiver-Q3 devrait augmenter très fortement (l'hiver devrait monter plus).


Remplissage des reservoirs de gaz en Europe



Electricité court terme

La vague de chaleur actuelle permet à la demande électrique de tenir. Mais nous ne sommes pas encore au coeur de la saison de ventilation de juillet: les ventilateurs ne tournent pas encore à plein.

Le niveau du Rhin est au minimum historique pour le mois de juin. Mais il pourrait pleuvoir abondamment en début de semaine prochaine un peu partout en Europe de l'Ouest.

Le court terme est donc assez incertain, le marché électrique semble surtout suivre 1 pour 1 les variations de prix du gaz.

Perspectives court terme en Allemagne opur l'électricité




Perspectives

Nous recommandons aux acheteurs physiques de sécuriser au maximum leur approvisionnement pour l'hiver à venir.

Pour le moment la prime des contrats pour l'hiver n'est pas encore trop punitive mais elle pourrait le devenir en cas de problème sur les infrastructures.

1 view0 comments

Recent Posts

See All

Comments


bottom of page