top of page
Search
  • fdenanteuil

Rapport hebdomadaire du 14 octobre 2022


Nouvelles importantes de le semaine

Risques sur les infrastructures gazières : fausse alerte en Norvège Le risque lié à une potentielle explosion sur un morceau d'infrastructure critique est difficile à évaluer par le marché. Néanmoins, après l'explosion sur le Nordstream, puis sur le pont de Kertch de samedi dernier, le risque continue d'augmenter. Mardi soir lors d'une conférence, Poutine a expliqué, que les infrastructures énergétiques au sens large pouvaient constituer une cible, sans plus donner de détails. Mercredi matin, une fausse alerte à la bombe a eu lieu à l'usine de traitement de gaz de Nyhamna en Norvège qui fournit 8% de la demande européenne. Le marché est rapidement monté de 20% pour redescendre tout aussi vite, car il n'y avait finalement rien. Inflation, taux directeurs et destruction de demande Les chiffres d'inflation ne cessent de surprendre à la hausse, ce qui force les banques centrales à monter leurs taux directeurs. Nous avons une hausse spectaculaire du taux des obligations du trésor français. Par exemple, le taux OAT à 20 ans est passé de 0.37% en décembre dernier à 3.29% ce mercredi. Ce taux est très important pour le marché immobilier par exemple. Nous n'avons pas de données récentes sur l'impact, il faut remonter à 1994 pour voir une hausse des taux aussi violente. Néanmoins il est à peu près certain que si les taux restent aussi élevés, on pourrait voir un ralentissement économique. Stockages de gaz Dans plusieurs endroits en Europe, les stocks gaziers sont pleins à 100% : Belgique, Portugal, Royaume-Uni. Le stockage est plein à 99% (c'est pareil en pratique) : en France, en Pologne, au Danemark. En Allemagne le stockage gazier est plein à 96%. En conséquence, pour un week-end aussi doux que celui qui arrive, 15/10-16/10 (5 degrés au-dessus des normales de saison), il n'y a presque plus aucune place en stockage pour le gaz. On pourrait donc voir les prix spot dévisser cette après-midi.




Balances prévisionnelles de gaz court terme


Le système est excédentaire pour les prochains jours. La ligne noire est bien en dessous de l'offre cumulée et il n'y a presque plus de place en stockage.




Electricité en France

Malgré les retards, la disponibilité nucléaire française va commencer à s'améliorer un peu à la fin du mois.



Perspectives


On ne peut pas exclure une hausse forte un lundi matin liée à une prévision de température froide pour fin octobre ou début novembre.

Néanmoins, à température normale, le système énergétique européen a encore démontré qu'il était excédentaire.

En effet à température normale, les prix s'effondrent complètement en livraison : grâce à la destruction de demande et grâce au LNG qui continue d'arriver en masse.

0 views0 comments

Recent Posts

See All

Comments


bottom of page