top of page
Search
  • fdenanteuil

Rapport hebdomadaire du 12 mai 2023


Retour de la demande industrielle en Europe

La banque Goldman Sachs prévoyait des retours de demande industrielle gazière et électrique importants en Europe :

-déjà en février pour mars,

-puis en mars pour avril,

-et maintenant en mai ces retours de demandes sont encore reportés pour la 2eme moitié de 2023.

Nous voyons -de notre côté- des signes convaincants de retour de demande industrielle en Allemagne et en France mais moins dans les autres pays d'Europe (Royaume-Uni, Italie, Espagne semblent à la traîne encore).

La hausse des taux freine un peu le retour industriel.

Mais comme le prix du gaz européen est "fait" par le LNG, regardons les évolutions du marché en Asie.


Evolution de la demande électrique en Asie

En Chine, nous continuons de voir une forte croissance de demande électrique de 5 à 10%



En Inde, il y a une croissance de l'ordre de 4-5% par an.




En Corée, la croissance de demande est plus légère.




Au Japon, il y a une baisse de demande.




Au total, les perspectives sont plutot pour une hausse de demande en Asie. La demande est tirée à la hausse par la Chine et l'Inde.



Marché du charbon à 2 vitesses


Alors que le gaz européen est désormais au même prix exactement que le gaz asiatique, au contraire le charbon diverge totalement.

Le charbon asiatique reste à une prime considérable sur le charbon européen (API2, marché en déshérence) et Sud-Africain (API4).

Le marché atlantique traite au prix marginal de production, alors que le marché asiatique traite 40 dollars plus cher.



Plateforme européenne d'achat de Gaz

Alors que les prix du gaz européen sont désormais aux même prix que le gaz asiatique (34.5 eur/MWh), une grande enchère a été lancée sur la plateforme de négociation européenne.

Il s'agit d'une enchère obligatoire pour 15% des besoins de stockage européens, les autres participants sont seulement "invités".

Au total la demande serait de 11.5 bcm. La Russie n'est pas invitée à participer.

Mais attention car malgré les meilleurs efforts de la Commission européenne, cette plateforme n'est qu'une plateforme de "négociation"/mise en commun.

Des résultats devraient tomber à partir du 15 mai.


Décote spot de LNG en Espagne et au Royaume-Uni

En Espagne et au Royaume-Uni, le spot gaz fortement lié au LNG décroche par rapport aux autres "hubs" européens PEG, TTF.

Nous avons eu des prix aussi bas que 28.5-31 eur/MWh en spot en Espagne et au Royaume-Uni et meme aujourd'hui seulement 27 eur/MWh en Espagne...

Cependant, nous sommes assez surpris car le montant total d'envois de LNG est en fort déclin depuis 1 mois, c'est le début des maintenances.

Il peut donc s'agir d'un résidu d'envois réalisés fin avril.


Arrivages gaziers entrants en Europe


Les flux entrants sont toujours en baisse, nous retournons vers les plus bas de 2022.




Stockages gaziers

Nous serons à 65 bcm en fin de semaine.



Balances prévisionnelles de gaz

Le système devrait être équilibré cet été, avec un prix gaz "marginal LNG".

Par conséquent il est important de se faire une idée de ce qui se passe en Asie.




Electricité en Allemagne


Le marché allemand semble "leader" dans la reprise industrielle en Europe.

Mais avec des prix court terme "sous" les coûts marginaux thermiques, l'électricité pour les 3 prochains mois y semble très peu chère.

Cela pourrait conduire à des hausses de prix aussi sur le marché français aussi pour les 3 prochains mois.



Perspectives


A très court terme, nous reconnaissons encore la persistance de nouvelles un peu baissières :

-certains cargos de LNG trouvent difficilement preneurs (Espagne, Royaume-Uni) en spot en ce moment,

-la demande industrielle de gaz et d'électricité n'a pas encore redémarré également en Europe : entre l'Allemagne et l'Espagne il y a un grand écart en terme de retour industriel.

Néanmoins, à moyen terme :

-avec les maintenances des terminaux d'envoi de LNG, on devrait avoir des arrivages encore en baisse,

-la croissance de la demande asiatique de gaz est bien là,

-on peut s'attendre à des mouvements de restockage pendant l'été à la faveur des prix de l'énergie plus faible.

1 view0 comments

Recent Posts

See All

Comments


bottom of page