top of page
Search
  • fdenanteuil

Rapport hebdomadaire du 4 février 2022


Nouvelles importantes de la semaine


Gaz russe

Nous avons assisté une fois de plus à une semaine de contradiction complète sur la réalité des flux gaziers russes. Le Yamal était censé ne pas fonctionner en février, mais il a pourtant été réactivé mardi 1er février puis en partie éteint de nouveau mercredi.

Cette semaine, Poutine a fait un cadeau d'une valeur de 600 millions d'euros en vendant 1 bcm supplémentaire de gaz à son ami hongrois Orban à 1/3 du prix de marché (comme avec la Serbie).


Crise ukrainienne : forces en présence

La Russie ne se serait pas permis un discours si agressif sans avoir quelques avantages militaires face à l'OTAN.

Les Etats-Unis et l'OTAN disposent d'un rouleau compresseur face à une force insurrectionnelle ou de guérilla en termes de renseignement, précision et puissance.

Néanmoins depuis 20 ans, les Etats-Unis ont peut-être passé moins de temps à se préparer à une guerre contre un véritable état organisé. Une grande partie de la puissance américaine réside dans la force de ses systèmes électroniques. Mais la Russie et la Chine ont entrepris beaucoup d'efforts pour contrer ces systèmes électroniques.


La Russie dispose de systèmes :

  • Mourmansk-BN pour lutter contre les systèmes de transmissions de données des avions et des bateaux,

  • Krasushka-4 pour lutter contre les systèmes de transmission de données GPS.


Nous avons appris dans une revue que Lockheed-Martin aux Etats-Unis développe activement des systèmes du même type pour les contrer. Il ne fait aucun doute que les Etats-Unis arriveront à rattraper leur retard (s'il est avéré) et même à dépasser la Russie.

Mais en attendant, il y a donc peut-être une fenêtre de tir où la Russie a momentanément des capacités militaires de pointe vis-à-vis de l'OTAN en termes de brouillage électronique.

C'est dans cette fenêtre de tir que la Russie peut attaquer.


Analyse RTE sur le passage de l'hiver

RTE a mis à jour son bilan prévisionnel du passage de l'hiver. RTE s'est réjoui qu'il n'ait pas fait particulièrement froid en janvier ; à 4-5 degrés sous les normales, nous aurions eu des délestages importants. RTE maintient sa vigilance pour la fin février et pour mars, en notant l'importance cruciale de 3 retours de centrales nucléaires.



Flux gaziers


On-Off de la Russie, visiblement ils s'amusent.

Arrivages de LNG en baisse en Europe.



Balances prévisionnelles


Nos hypothèses sont très dépendantes de la situation russe et concernent un maintien des envois gaziers faibles cet été mais pas de 0. Si l'on veut arriver à un niveau convenable de stockage gazier début octobre, il faudra réaliser une saison record d'injection. Dans ce contexte, les prix summer ne peuvent traiter à une décote trop forte des prix de l'hiver prochain.



Electricité court terme


Des possibilités de prix faibles dimanche avec des vents très élevés dans de nombreux endroits en Europe.


En Allemagne :


Mais aussi au UK:



Météo


Pas de signaux particuliers.

2 views0 comments

Recent Posts

See All

Comments


bottom of page