top of page
Search
  • fdenanteuil

Rapport hebdomadaire du 4 août 2023


Nouvelles importantes de la semaine

Chute continue des contrats d'émissions en Grande-Bretagne Le gouvernement de Monsieur Sunak a jugé que le mécanisme CO2 local était trop punitif en termes d'inflation pour les particuliers. En conséquence, le gouvernement britannique a relâché une partie des contraintes du mécanisme local. Cette semaine, les contrats d'émissions de gaz à effet de serre ont continué leur chute violente au Royaume-Uni. On pouvait voir une très forte corrélation historique avec les contrats européens jusqu'à avril 2023. Cette détente des contrats CO2 anglais est peut-être un précurseur d'une détente du mécanisme en Europe continentale.




Indices PMI manufacturiers

L'indice allemand manufacturing PMI est sorti à 38 ... pour le mois dernier. Pour mémoire, un chiffre en dessous de 50 indique une contraction d'activité.

Nous retrouvons des niveaux similaires à la crise covid 2020. L'industrie allemande est en berne.

Le cout de la transition énergétique est très punitif pour les industriels.

C'est une raison de plus qui nous fait penser que le prix des émissions pourrait baisser.


Maintenances gazières norvégiennes

Quasiment tous les jours cette semaine, nous avons eu de nouvelles petites maintenances norvégiennes annoncées.

Dans notre expérience, les maintenances norvégiennes sont à +-50% liées à des problèmes techniques et à +-50% liées à des questions d'optimisation de revenu.

Cela indique probablement que la Norvège a des excédents importants pour l'hiver, et qu'ils ne souhaitent pas que les prix tombent trop bas dès maintenant.


Stockages gaziers européens


Les 90% de remplissage sont atteints, c'est un record pour la période.

La dernière fois que nous étions à ces niveaux-là, le gaz traitait à 7 eur/MWh (en 2020); mais le stockage ukrainien était alors presque plein, c'est la différence majeure.




Prix spot et forward équivalent

Les contrats pour l'été 2024 continuent d'être chers.




Prix de l'électricité pour l'hiver


Nous pensons que le marché français actuel est à des prix intenables pour l'hiver.

En effet, si les prix forward français se maintenaient jusqu'en spot, alors la France importerait plus de 10 GW tout l'hiver, rendant le système français excédentaire.

Les prix français ne devraient donc pas trop dépasser les prix allemands sauf vague de froid exceptionnelle.



Regardons en Allemagne ce qui pourrait se passer cet hiver.

Le système devrait être "marginal CCGT" presque tous les mois d'hiver.



Nous pensons donc que les prix français devraient plafonner au cout de génération CCGT pour cet hiver.

Les prix français ne devraient pas dépasser les 110-120 eur/MWh (cout projeté de marché utilisant les prix forward de gaz) sauf vague de froid intense.


Perspectives

Le moral de l'industrie européenne reste plutôt en berne.

1 view0 comments

Recent Posts

See All

Comments


bottom of page