top of page
Search
  • fdenanteuil

Rapport hebdomadaire du 25 août 2023


Nouvelles importantes de la semaine

Rapport haussier de Goldman Sachs sur le gaz Pour rappel, les syndicats dans le secteur du LNG chez Chevron et Woodside en Australie réclament des hausses de salaire. Alors même que : -les négociations avançaient dans le sens d'un accord avec les syndicats de Woodside (exportateur de LNG australien), selon plusieurs articles de presse, -la PDG de Woodside Meg O'Neill déclarait que la hausse extrême des prix du gaz en Europe n'avait pas de sens, mardi matin, les analystes gaz de Goldman Sachs ont publié un rapport avertissant le marché de risques de hausse des prix gaziers à 101 eur par MWh, soit 150% de hausse... Une panique s'en est ensuivie et les prix gaziers ont atteint le prix de switching gaz vers charbon européen à 45 eur par MWh. Annulation de la grève chez Woodside Le lendemain matin même, on apprenait que, suite à un accord entre Woodside et les syndicats, la grève ne se produirait pas et que les exports de LNG de Woodside ne seraient pas affectés. En conséquence, les prix gaziers se sont effondrés, passant de 45 eur à 29 eur du MWh. Et chez Chevron Australie ? Ce matin sur Facebook, un membre syndical senior chez Chevron a averti dans les termes suivants "la stupidité de nos patrons est sur le point de leur couter des milliards" (sic). A l'inverse de Woodside, un accord n'est donc pas encore trouvé avec les syndicats chez Chevron Australie qui exploite notamment le terminal "Gorgon".

Stockage gazier en Europe

Nous sommes à 93% de remplissage en Europe.




Prix historiques et forward de gaz


La prime de l'été 2024 au dessus des prix équivalents charbon est surprenante.

Nous pensons qu'à moins d'un hiver très froid, nous serons à au moins 40% de remplissage en mars-avril 2024.

Or si nous avons 45% de remplissage de stockage gazier à cette période, nous devrions alors avoir une plus forte décote été 2024 vs. hiver 24-25.




Balances prévisionnelles de gaz


Nous avons commencé la période de fortes maintenances norvégiennes qui devrait continuer jusqu'à la mi-septembre.




Electricité court-terme


Quasiment aucune production éolienne la semaine prochaine dans le nord de l'Europe.

En thermodynamique on sait que l'air va du chaud vers le froid.

Etant donné toute la chaleur emmagasinée sur le continent européen, la chaleur devrait se diffuser doucement vers l'océan et le Nord de l'Europe.

En conséquence il n'y a presque aucune chance d'avoir un fort vent d'ouest.




Perspectives

Les va-et-vient autour des annonces de grèves australiennes ont créé de la volatilité.

Le marché devrait être plus calme une fois que Chevron Australie aura clarifié sa situation.


0 views0 comments

Recent Posts

See All

Comentarios


bottom of page