top of page
Search
  • fdenanteuil

Rapport hebdomadaire du 18 août 2023


Nouvelles importantes de la semaine

Grèves australiennes Le dialogue n'est pas rompu entre les sociétés Chevron, Woodside et les syndicats. Les prix spot se sont enflammés en milieu de semaine, jusqu'à atteindre les prix de switching gaz vers charbon européen. Les prix ont alors ralenti car il ne faut pas oublier aussi : et la faiblesse de la demande et le remplissage maximal des stockages gaziers européens. Evergrande/Chine L'ancien promoteur immobilier brièvement numéro 1 dans le monde a finalement déposé le bilan aux Etats-Unis. Cette nouvelle était attendue par les marchés. La demande d'électricité continuait encore de croitre en Chine jusqu'au mois dernier. Le rythme de croissance est toutefois un peu moins soutenu qu'avant.



Inflation européenne

Malgré l'effondrement des prix énergétiques par rapport à l'an dernier, l'inflation européenne s'affiche toujours en hausse de 5+% par rapport à l'an dernier.

On peut donc penser que la politique de taux élevé devrait se maintenir encore jusqu'à la fin de l'année.


Stockages gaziers européens


Record de remplissage.

Les prix élevés et le contango continuent d'encourager à stocker.

Mais il ne reste presque plus de place en soute.



Prix historiques et forward de gaz


En cas de forte grève australienne et de faibles renouvelables, les prix spot gaziers européens de septembre pourraient se négocier autour du prix équivalent charbon à 42 eur/MWh (ligne jaune-orange).

Mais, le scénario le plus logique serait plutôt une baisse vers les 20-25 eur/MWh prix auquel le gaz devient plus intéressant que le charbon asiatique (ligne bleu foncé en bas), et alors les bateaux de LNG à destination de l'Europe se détourneront vers l'Asie.




Electricité court-terme


Les températures vont chuter très fortement à partir de la semaine prochaine.

La disponibilité nucléaire EDF s'améliore notablement.




Perspectives


Tout excès de production gazière à destination de l'Europe risque de faire face à un mur entre maintenant et début novembre.

Cette situation potentielle d'excès gazier ne semble pas reflétée dans les prix gaziers à 40+ eur/MWh pour octobre.

0 views0 comments

Recent Posts

See All

Comentários


bottom of page