top of page
Search
  • fdenanteuil

Rapport hebdomadaire du 10 février 2023


Nouvelles importantes de la semaine

LNG asiatique La semaine passée, nous pensions que le LNG asiatique serait la clé pour le gaz européen. Cependant, les signaux de prix venant des prix LNG JKM ont été peu clairs : -toujours de la prime en Asie pour les mois de mars et avril, par rapport au prix européen, -mais une légère décote du LNG en Asie pour le mois de mai. CNOOC, la 3e plus grosse compagnie pétrolière chinoise aurait lancé mercredi une enchère pour des achats importants de cargos de GNL de 2023 à 2024. On aura une meilleure idée de la taille de cette enchère et du nombre de cargos en jeu la semaine prochaine. On retrouve encore le comportement opportuniste de la Chine qui achète dans les baisses et arrête d'acheter quand les prix montent de trop. Cette intermittence ou opportunisme dans leurs achats leur permet d'économiser des sommes colossales. Mais, cette intermittence n'est possible que grâce à (ou à cause de) un contrôle très strict du comportement des acteurs économiques chinois par le parti central. Charbon Les prix du charbon ont encore continué leur chute cette semaine, même s'ils semblent se reprendre un peu ce matin. Les niveaux de stockage sont un peu hauts partout, en particulier dans les ports chinois. Nous serions déjà -aujourd'hui le 10 février- au même niveau de stockage que d'habitude pour le mois de mai dans les ports chinois. Le groupe industriel indien Adani avait acheté en mai 2022 les actifs charbon du groupe Holcim, lorsque les prix se négociaient à $300+/T. Pour cet achat, le groupe Adani avait repris de la dette. Cet achat a permis à Adani de disposer d'une capacité annuelle de production de charbon de 50+ mmT/an. Un rapide calcul permet de voir que la sensibilité des revenus de ce groupe industriel est de l'ordre de 5 milliards par an par variation de $100/T. En ce moment, le groupe Adani serait en train d'offrir des cargos agressivement pour essayer de dégager du cash le plus vite possible pour rembourser un crédit à échéance début mars.


Météo Les prévisions météo s'accordent sur de faibles renouvelables pour la semaine prochaine en Europe. De plus, on observe une chute du vortex dans l'hémisphère Nord. Il s'agit du phénomène SSW (un réchauffement stratosphérique soudain ou en anglais sudden stratospheric warming). Nous avions connu un premier volet SSW fin janvier sans confirmation. Le SSW reprend de plus belle avec des vents en altitude pouvant s'inverser en termes de direction. En gros, cela veut dire un jet stream qui pourrait s'arrêter complètement. Toutefois, l'effet n'est pas de 1 pour 1 entre un évènement SSW et le ralentissement du jet stream.



Russie-Turquie

Nous notons une nouvelle importante : la pression exercée par les Etats-Unis sur la Turquie afin que ce pays cesse d'aider la Russie à contourner les sanctions occidentales.

Les banques turques pourraient être sanctionnées dans le cadre d'un nouveau mécanisme.

SI la Turquie collabore de près avec les Etats-Unis alors peut-être que la Russie utiliserait le chantage gazier : Turkstream.


Les flux gaziers russes par l'Ukraine sont toujours autour de 25-30 mcm/j.

Selon plusieurs sources, la Russie amasserait ses nouveaux conscrits pour une nouvelle attaque dans l'est, cette attaque aurait en fait peut-être même déjà commencé cette semaine.

Des combats pourraient se produire dans des lieux très proches du gazoduc principal par l'Ukraine.

Balances prévisionnelles gazières


Dans notre modèle, nous revoyons un peu à la baisse les arrivages gaziers pour l'été en Europe au vu de l'enchère CNOOC, ce qui aboutirait à un très léger déficit pour l'été.




Couts équivalents spot et forward


Les prix du gaz sont très proches des prix équivalents charbon. Le prix de 50 eur/MWh sur le gaz pourrait servir de support.

Nous sommes déjà très proches de ce prix support. On le voit bien sur le spot gazier français qui se négocie régulièrement à 50 eur/MWh.




Stocks gaziers


Nous anticipons un stockage gazier plein à 48-55 bcm pour la projection mi-avril.




Electricité court terme


Tendance spot haussière avec très peu de vent.


Perspectives


Les stocks gaziers restent élevés, ce qui est baissier.

Mais nous voyons aussi cette semaine des risques plutôt haussiers liés :

-à la météo,

-à la reprise économique chinoise, via les enchères de LNG chinoises,

-et peut-être à la géopolitique (Russie-Turquie en particulier).

2 views0 comments

Recent Posts

See All

Comentários


bottom of page